Femmes commissaires

Une Commission européenne composée uniquement de femmes ? C’est possible ! Et avec des femmes compétentes, intelligentes et qui connaissent les affaires européennes.

Nous avons identifié des femmes qui pourraient théoriquement être désignées par le gouvernement en place dans chaque État membre. La composition partisane de cette liste reflète donc le paysage politique des gouvernements en Europe. Cette liste n’est en aucun cas exhaustive – si nous avons oublié une nominée potentielle, faites le nous savoir dans les commentaires.

Certains pays ont déjà désigné leur commissaire et la très grande majorité sont des hommes ! Si notre campagne est prise au sérieux, et le Parlement européen a le courage de rejeter une Commission qui ne respecterait pas un équilibre minimum des genres, Barroso devra retourner vers les États membres et rechercher des alternatives. C’est ce que propose cette liste.

La prochaine fois que vous entendez quelqu’un dire qu’il n’y a pas assez de femmes compétentes en Europe pour avoir une Commission plus féminine, montrez leur cette liste !

Autriche | Belgique | Bulgarie | Chypre |République tchèque | Danemark | Estonie | Finlande | France | Allemagne | Grèce |Hongrie | Irlande | Italie | Lettonie | Lituanie | Luxembourg | Malte | Pays-Bas | Pologne | Roumanie | Slovaquie | Slovenie| Espagne | Suède | Royaume-Uni

Credits photos: cliquer sur chaque photo pour la source.

Autriche
Ursula Plassnik - WikipediaUrsula Plassnik a été ministre des Affaires étrangères. Elle a été nommée en octobre 2004, en remplacement de Benita Ferrero-Waldner, qui venait de démissionner pour occuper le poste de commissaire européenne. Elle a rejoint le Parti populaire autrichien (ÖVP – le plus petit parti de la coalition gouvernementale actuelle) après s’être fait proposer le poste de ministre des Affaires étrangères. Diplomate, elle était précédemment ambassadrice d’Autriche en Suisse. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles : haute représentante pour la politique étrangère, développement, élargissement, politique de voisinage

Barbara Prammer - WikipediaBarbara Prammer est présidente du Conseil national (Nationalrat), la chambre basse du Parlement autrichien. Elle en est membre depuis 1999 et sa présidente depuis octobre 2006. Elle a auparavant été ministre pour la Condition féminine et la Protection des Consommateurs. Elle est membre du SPÖ, le parti du Chancelier autrichien Werner Faymann. (Source: Wikipedia DE, traduction)

> Portefeuilles possibles : protection des consommateurs, emploi, affaires sociales et égalité des chances

[—vers le haut de la page—]
.

Belgique
Anne Van Lancker - FacebookAnne van Lancker compte parmi les députés européens belges qui siègent depuis le plus longtemps, ayant été élue la première fois en 1994. Au Parlement européen, elle fait campagne sans relâche pour les droits des femmes. Elle préside Zij-kant, l’organisation féminine de son parti, le Sp.a (parti socialiste flamand). Elle a été membre de la Convention sur l’Avenir de l’Europe. Elle est présidente du Mouvement européen Belgique. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles : emploi, affaires sociales et égalité des chances, relations institutionnelles et stratégie de communication

Annemie Neyts-Uyttebroeck - ELDR DatabaseAnnemie Neyts-Uyttebroeck est députée européenne depuis 2004, membre des Vlaamse Liberalen en Democraten, qui fait partie de l’Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe. Elle siège au comité des Affaires étrangères. Elle a été présidente de l’Internationale libérale et est depuis 2005 présidente du Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs.

> Portefeuilles possibles: développement, élargissement, politique de voisinage, multilinguisme

[—vers le haut de la page—]
.

Bulgarie
Rumiana Jeleva - CC / FlickrRumiana Jeleva est l’actuelle ministre des Affaires étrangères de la Bulgarie. Elle est une des personnes clés des Citoyens pour le Développement européen de la Bulgarie (GERB), le parti politique qui a gagné les élections parlementaires de 2009. De 2007 à 2009, elle a été membre du Parlement européen et a dirigé la délégation bulgare au sein du groupe PPE-DE. European Voice a confirmé que le gouvernement bulgare allait la désigner à la Commission européenne. (Source: Wikipedia, European Voice)

> Portefeuilles possibles: commerce, élargissement, politique de voisinage

[—vers le haut de la page—]
.

Chypre
Androulla Vassiliou - European Commission Audiovisual LibraryAndroulla Vassiliou a été désignée en février 2008 pour succéder à Markos Kyprianou en tant que commissaire européenne à la Santé. Elle a pris ses fonctions en mars 2008. European Voice a confirmé que le gouvernement chypriote souhaite la désigner pour un mandat complet au sein de la nouvelle Commission européenne. Auparavant, elle était députée à la Chambre des représentants de Chypre, élue en 1996, pour le Mouvement des démocrates unis, et réélue en 2001 et en 2006. De 2001 à 2006, elle a été vice-présidente du Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs et présidente du réseau européen des femmes libérales. (Source: Wikipedia, European Voice)

> Portefeuilles possibles : santé, protection des consommateurs

[—vers le haut de la page—]
.

République tchèque
Zuzana Roithová - WikipediaZuzana Roithova Docteure et ancienne sénatrice, elle remplit son second mandat au sein du Parlement européen. Elle est fortement impliquée dans les questions de protection des consommateurs et intervient fréquemment dans les médias sur ce sujet. Son travail au sein du Parlement a reçu beaucoup de visibilité, ce qui explique en partie le fort soutien qu’elle a obtenu lors des élections de 2009. Elle est membre de l’Union chrétienne démocrate – parti populaire tchécoslovaque, membre du Parti populaire européen et vice-présidente du comité du Parlement européen sur le marché intérieur et la protection des consommateurs. (Source: Wikipedia et recherche privée)

> Portefeuilles possibles : protection des consommateurs, entreprises et industrie, marché intérieur

Milena Vicenová - WikipediaMilena Vicenová est représentante permanente tchèque auprès de l’Union européenne depuis 2008. Après avoir occupé plusieurs postes dans le privé et dans l’administration centrale, elle a été nommée au poste de ministre de l’Agriculture dans le gouvernement du premier ministre Mirek Topolánek en 2006. Elle parle cinq langues et est principalement soutenue par l’ODS (centre droit), l’un des deux partis principaux en République tchèque. (Source : recherche privée)

> Portefeuilles possibles: multilinguisme, relations institutionnelles et stratégie de communication, administration, audit et lutte contre la fraude

[—vers le haut de la page—]
.

Danemark
Connie Hedegaard - CC / FlickrConnie Hedegaard est ministre pour le climat et l’énergie depuis novembre 2007 et a été ministre de l’Environnement de août 2004 à novembre 2007. Elle est membre du Parti populaire conservateur, et elle a été membre du Parlement (Folketing) de 1984 à 1990 et à nouveau depuis 2005. Avant de s’engager en politique active, elle était journaliste à DR, le diffuseur national danois. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: environnement, énergie, changement climatique, pêche

Ulla Tørnæs - hebster, commons.wikipedia.orgUlla Tørnæs est ministre du Développement et de la Coopération du Danemark. Membre du Parti libéral, elle siège au Parlement danois (Folketing) depuis 1994 . Ministre de l’Éducation au sein du cabinet de Anders Fogh Rasmussen I (2001–2005), elle a pris ses fonctions actuelles lors de la nomination du cabinet Anders Fogh Rasmussen II le 18 février 2005. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles : éducation, jeunesse et culture, développement

[—vers le haut de la page—]
.

Estonie
Kristiina Ojuland - CC / FlickrKristiina Ojuland a été ministre des Affaires étrangères d’Estonie de 2002 à 2005. Elle est membre du Parti réformateur estonien. Depuis juin 2009, elle est membre du Parlement européen où elle siège au comité des affaires étrangères. Depuis 2007, elle est vice-présidente du Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles : élargissement, politique de voisinage

[—vers le haut de la page—]
.

Finlande
Astrid Thors - CC / FlickrAstrid Thors est ministre des Migrations et des Affaires européennes de Finlande depuis 2007. Elle a été députée européenne de 1996 à 2004. Finlandaise de langue suédoise, elle est membre du parti populaire suédois, qui fait partie de la coalition au pouvoir à Helsinki. (Source: Government of Finland, Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: agriculture, environnement

[—vers le haut de la page—]
.

France
Christine Lagarde - WikipediaChristine Lagarde est l’actuelle ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi. Elle a été nommée à ce poste en juin 2007 après avoir été ministre de l’Agriculture et de la Pêche et ministre déléguée au Commerce extérieur. Elle est la première femme a avoir occupé le poste de ministre de l’Économie d’un des pays du G8. Avocate reconnue en droit du travail et droit de la concurrence, elle a déjà fait sa marque en devenant la première femme à présider la compagnie internationale d’avocats Baker & McKenzie. Elle est membre de l’UMP. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: marché intérieur, affaires économiques et monétaires, concurrence

Elisabeth Guigou - Photo © Jean-Charles Gesquière, ministère de la Justice, sourced on WikipediaÉlisabeth Guigou a été ministre des Affaires européennes (1990-1993) pendant la campagne de ratification du Traité de Maastricht, avant d’être élue membre du Parlement européen en 1994. En 1997, elle est élue à l’Assemblée nationale et devient, au sein du gouvernement de Lionel Jospin, ministre de la Justice (1997-2000) puis ministre de l’Emploi (2000-2002). Elle est députée à l’Assemblée nationale depuis 2002 pour la Seine-Saint-Denis et a été réélue en 2007. La rumeur la place sur la liste de six candidats potentiels du Parti socialiste européen pour le poste de haut représentant pour la Politique étrangère créé par le Traité de Lisbonne. (Source: Wikipedia, Europolitics)

> Portefeuilles possibles : haute représentante pour la politique étrangère, justice, liberté et sécurité, emploi et affaires sociales

[—vers le haut de la page—]
.

Allemagne
Angelika Niebler - CSU EuropagruppeAngelika Niebler est député européenne bavaroise, membre de l’Union des chrétiens sociaux (CSU), dont elle est chef de délégation à Bruxelles. Députée depuis 1999, elle est aussi membre du bureau du Parti populaire européen. Elle siège sur les comité industrie, recherche et énergie et droits des femmes et égalité des genres. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: entreprise et industrie, science et recherche


Sabine Leutheusser-Schnarrenberger - WikipediaSabine Leutheusser-Schnarrenberger est membre du Parti démocratique libre (libéral) allemand. Ministre fédérale de la Justice de 1992 à 1996 dans le cabinet de Helmut Kohl, elle a retrouvé ce poste en 2009, dans le second cabinet Merkel. Une des personnalités politiques allemandes les plus compétentes en matière juridique, elle a participé, au niveau fédéral, au développement de la politique européenne en matière de justice et de libertés publiques. Elle est aussi membre de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. (Source: Wikipedia, site web personnel)

> Portefeuilles possibles : justice, liberté et sécurité

[—vers le haut de la page—]
.

Grèce
Anna Diamantopoulou - WikipediaAnna Diamantopoulou est députée européenne du Mouvement socialiste panhellénique (PASOK), victorieux des dernières élections générales en Grèce. Elle est ministre de l’Éducation, de la Formation continue et des Affaires religieuses dans le cabinet de George Papandreou. Elle a été commissaire européenne pour l’emploi et les affaires sociales dans la Commission Prodi, de 1999 à 2004. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: emploi et affaires sociales, éducation, jeunesse et culture, liberté, sécurité et justice

[—vers le haut de la page—]
.

HongrieKinga Göncz - CC / Flickr

Kinga Göncz a été ministre des Affaires étrangères de Hongrie de 2006 à 2009 et est maintenant députée européenne pour le parti socialiste hongrois, MSZP. Elle est vice-présidente du comité sur les libertés publiques, la justice et les affaires intérieures. Elle a également occupé le poste de secrétaire d’état au ministère hongrois de la Santé, de la Famille, des Affaires sociales et de l’Égalité des chances. (Source: Wikipedia, Parlement européen)

> Portefeuilles possibles: justice, liberté et sécurité, santé, élargissement

Zita Gurmai - CC / FlickrZita Gurmai est députée européenne pour le parti socialiste hongrois depuis 2004 et, depuis les élections de 2009, vice-présidente du comité sur les affaires constitutionnelles. Elle a contribué à développer le travail de terrain du Parti socialiste européen (PSE) et préside le réseau des femmes du PSE depuis 2004. (Source: Parlement européen)

> Portefeuilles possibles: emploi et affaires sociales, relations institutionnelles et stratégie de communication

[—vers le haut de la page—]
.

Irlande
Máire Geoghegan-Quinn a siégé au Parlement irlandais comme députée de Máire Geoghegan-Quinn - Galway AdvertiserFianna Fáil pour la circonscription de Galway West de 1975 à 1997, avant de quitter la politique aux élections de 1997. Elle est devenue directrice non-exécutive à Aer Lingus et journaliste éditoriale au Irish Times. En 1999, elle a été nommée à la Cour des comptes européenne et son mandat a été renouvelé en mars 2006. Elle vient d’être proposée par le gouvernement irlandais comme candidate au poste de commissaire européen. (Source: Wikipedia et Galway Advertiser)

> Portefeuilles possibles : budget, administration, audit et lutte anti-fraude

Mary Coughlan est Mary Coughlan - Wikipedia Free Documentation Licensemembre de Fianna Fáil. Vice-première ministre depuis mai 2008, elle est aussi ministre pour les Entreprises, le Commerce et l’Emploi. Elle a déjà été ministre pour l’Agriculture, la Pêche, et les Aliments et ministre pour les Affaires sociales et la Famille. Elle est députée pour Donegal South West depuis 1987. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles : commerce, marché intérieur, entreprise et industrie

[—vers le haut de la page—]
.

Italie
Emma Bonino - CC / FlickrEmma Bonino a déjà été commissaire à la Santé et à la Protection des consommateurs de 1995 à 1999 et députée européenne. Elle est aujourd’hui membre du Sénat italien. Elle est un des membres influents des Radicaux, un parti politique qui promeut le libertarisme économique et social et les droits de l’Homme. Femme politique d’expérience en Italie, elle a contribué à plusieurs réformes et est une des quatre vice-présidents du Sénat depuis 2008. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: santé, protection des consommateurs, société de l’information et média


Letizia Moratti - CC / Flickr

Letizia Moratti est femme d’affaires et politicienne. Elle est maire de Milan. De 1994 à 1996, elle a été présidente de la télévision d’État italienne, la RAI. de 2001 à 2006, elle a été ministre de l’Éducation des cabinets Berlusconi II et III. Pendant son mandat, plusieurs réformes controversées des systèmes scolaires et universitaires ont été adoptées. Elle était candidate à la mairie de Milan en 2006 pour le parti de la Maison des libertés. Elle a remporté les élections avec plus de 52 % des voix.

> Portefeuilles possibles: éducation, jeunesse et culture

[—vers le haut de la page—]


Lettonie
Vaira Vīķe-Freiberga - CC / FlickrVaira Vīķe-Freiberga a été la sixième Présidente de Lettonie et première femme présidente d’un pays d’Europe centrale et orientale. Elle a été élue pour la première fois en 1999 et réélue en 2003. Son action a été déterminante pour l’adhésion de son pays à l’Union européenne et à l’OTAN, dès son premier mandat. Elle est active sur la scène internationale, en tant qu’envoyée spéciale du secrétaire général pour la réforme des Nations-Unies. En décembre 2007, elle a été nommée vice-présidente du groupe de réflexion sur l’avenir à long terme de l’Union européenne. Elle est la seule femme candidate connue au poste de président du Conseil européen créé par le traité de Lisbonne. (Source: Wikipedia, Fondation Robert Schuman)

> Portefeuilles possibles: élargissement, administration, audit et lutte anti-fraude, politique de voisinage

[—vers le haut de la page—]
.

Lituanie
Laima Andrikienė - photo from politician's own websiteLaima Andrikienė a été ministre des Affaires européennes de Lituanie. Elle est députée européenne depuis 2004, pour le parti Union de la patrie (conservateurs). Elle est aussi membre du Parti populaire européen. Elle est vice-présidente du sous-comité sur les droits de l’Homme et membre du comité sur le commerce international. (Source: Wikipedia, site internet personnel)

> Portefeuilles possibles: commerce, marché intérieur

[—vers le haut de la page—]

.

Luxembourg
Viviane Reding - WikipediaViviane Reding est commissaire à la Société de l’information et aux Médias de la Commission Barroso sortante, après avoir été commissaire à l’Éducation, la Jeunesse et la Culture de la Commission Prodi. Au cours des cinq dernières années, elle a particulièrement travaillé à convaincre les États membres d’imposer des prix plafonds aux appels de téléphonie portable entre pays européens (roaming). Selon European Voice, le gouvernement du Luxembourg serait prêt à la désigner à nouveau pour un troisième mandat au sein de la Commission européenne.

> Portefeuilles possibles: marché intérieur, entreprises et industrie, transport

[—vers le haut de la page—]
.

Malte
Joanna Drake - photo © European CommissionJoanna Drake a été à la tête de la délégation de la Commission européenne à Malte et est maintenant directrice pour la promotion de la compétitivité des PME à la Commission européenne. Elle a été impliquée dans les affaires européennes tout au long de sa carrière – pendant le processus d’adhésion de Malte, à l’ambassade maltaise à Bruxelles et maintenant au sein de l’administration de la Commission. (Source: Malta Business Weekly)

> Portefeuilles possibles: élargissement, marché intérieur, développement régional

[—vers le haut de la page—]
.

Pays Bas
Neelie Kroes - WikipediaNeelie Kroes est commissaire à la Concurrence depuis 2004 et elle a annoncé son intention de servir un second mandat. Aucune décision n’a cependant été prise par le gouvernement Balkenende sur cette question. Elle est membre du parti libéral VVD, un parti membre du ELDR. Un site internet a été créé pour soutenir sa reconduction : Neelie Nog Een Keer! (Source: Wikipedia, Twitter @jeaninehennis)

> Portefeuilles possibles: concurrence, marché intérieur

[—vers le haut de la page—]
.

Pologne
Hanna Gronkiewicz-Waltz - WikipediaHanna Gronkiewicz-Waltz est maire de Varsovie depuis 2006 et est une des femmes politiques les plus influentes de Pologne. Elle est membre du parti Plateforme civile du premier ministre Donald Tusk. De 1992 à 2000, elle a été présidente de la Banque nationale de Pologne. Elle en a démissionné pour devenir vice-présidente de la Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement, une position qu’elle a occupé de 2001 à 2004. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: affaires économiques et monétaires, développement régional, fiscalité et union douanière

[—vers le haut de la page—]
.

Roumanie
Monica Macovei - WikipediaMonica Macovei est une femme politique roumaine, avocate et ancienne procureure, députée européenne pour le parti libéral démocrate. Elle a été ministre de la Justice de Roumanie dans le premier cabinet du premier ministre Călin Popescu-Tăriceanu et a mis en place les réformes qui ont permis à la Roumanie d’entrer dans l’Union européenne le 1er janvier 2007. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: justice, liberté et sécurité, fiscalité et union douanière

[—vers le haut de la page—]
.

Slovaquie
Monika FLAŠÍKOVÁ BEŇOVÁMonika Flašíková-Beňová est une des fondatrices du SMER, le parti social-démocrate slovaque de Robert Fico. Elle a été vice-présidente du parti de 2000 à 2004. Elle est maintenant députée européenne, vice-présidente du groupe S&D et membre du comité sur les libertés civiles, la justice et les affaires intérieures. (Source: European Parliament)

> Portefeuilles possibles: multilinguisme, éducation, jeunesse et culture

[—vers le haut de la page—]
.

Slovénie
Katarina Kresal - WikipediaKatarina Kresal est l’actuelle ministre de l’Intérieur de Slovénie. Entrée en politique en 2007, elle a été élue présidente du parti libéral démocrate de Slovénie comme candidate de compromis. Elle a été élue à l’Assemblée nationale lors des élections parlementaires de 2008. Elle est devenue ministre en novembre de la même année dans le gouvernement de centre gauche de Borut Pahor. Elle est reconnue pour l’efficacité de sa prestance dans les médias slovènes. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: société de l’information et média, justice, liberté et sécurité, relations institutionnelles et stratégie de communication

[—vers le haut de la page—]
.

Espagne
María Teresa Fernández de la Vega - WikipediaMaría Teresa Fernández de la Vega est membre du parti socialiste espagnol (PSOE) et, depuis avril 2004, première vice-présidente du Conseil, ministre de la Présidence et porte parole du cabinet du gouvernement de José Luis Rodríguez Zapatero. Elle est la première femme à occuper le poste de première vice-présidente. Elle est la femme politique espagnole la plus expérimentée. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: relations institutionnelles et stratégie de communication

[—vers le haut de la page—]
.

Suède
Cecilia Malmström - WikipediaCecilia Malmström est l’actuelle ministre des Affaires européennes du gouvernement de Fredrik Reinfeldt. Elle est membre du parti libéral Folkpartiet, un des partis de la coalition au pouvoir. Sa participation aux préparations de la présidence suédoise du Conseil de l’Union européenne a été déterminante. Députée européenne de 1999 à 2006, elle a beaucoup travaillé dans le domaine des relations extérieures. À Bruxelles, elle est connue pour avoir initié la pétition internet One Seat, un site internet qui fait campagne contre le siège strasbourgeois du Parlement européen. (Source: Wikipedia, Jon Worth)

> Portefeuilles possibles: développement, politique de voisinage, relations institutionnelles et stratégie de communication

Gunilla Carlsson - CC / FlickrGunilla Carlsson est ministre du Développement et de la Coopération de Suède. Elle est membre du parti Moderaterna, le principal parti de la coalition gouvernementale. En septembre 2009, elle a mené, avec Karel De Gucht, le commissaire européen pour le développement et l’aide humanitaire, une délégation au Zimbabwe qui a tenu des discussions avec le président Robert Mugabe. L’objectif était de discuter avec lui de la levée des sanctions que l’UE lui a imposées, ainsi qu’à plus de 200 personnes parmi ses alliés politiques et partenaires d’affaires. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: développement, commerce, marché intérieur, budget

[—vers le haut de la page—]
.

Royaume-Uni
Cathy Ashton estCathy Ashton - Wikipedia membre du parti travailliste britannique et est l’actuelle commissaire européenne pour le Commerce international, ayant remplacé Peter Mandelson en 2008. Il est généralement entendu qu’elle sera reconduit dans ses fonctions pour un mandat complet au sein de la Commission si David Milband ne devient pas haut représentant pour la Politique étrangère. Elle a été présidente de la Chambre des Lords et a occupé plusieurs fonctions ministérielles au sein du gouvernement britannique de 1999 à 2008. (Source: Wikipedia)

> Portefeuilles possibles: commerce, marché intérieur, protection des consommateurs

[—vers le haut de la page—]
.

Portugal
Nous n’avons pas cherché de candidate pour le Portugal puisque José Manuel Barroso a déjà été formellement approuvé par le Parlement européen comme président de la Commission européenne.

Nous manque-t-il des noms ? Si oui, n’hésitez pas à nous proposer vos candidates dans les commentaires ci-dessous.

Comment Form

Categories

  • Aucune catégorie

Archives

Languages / langues

Supporters

Twitter

    Facebook